Société

Deux journalistes libérés après 48 heures de détention par la police, selon l’Ong OLPA

Dans un communiqué daté du 8 octobre 2018, l’organisation non gouvernementale OLPA (Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique a pris acte de la libération de Sylvain Mwamba et de Christian Bongumba respectivement éditeur et stagiaire du journal la Résistance, hebdomadaire paraissant à Kinshasa.
Sylvain Mwamba et Christian Bongumba ont été libérés, le 6 octobre 2018 après 48 heures de détention au cachot du Commissariat provincial de la police de la ville de Kinshasa. Ils ont également payé une
amende transactionnelle de 250 dollars américains alors qu’aucun chef d’accusation n’a été mis à leur charge. Les effets confisqués (téléphones, chaussures, ceintures) ont été restitués.

Un membre de l’OLPA discutant avec le responsable du CSAC

Arrêtés pour recherche d’interview

Pour rappel, les deux journalistes ont été interpellés, le 4 octobre 2018, au bureau de M. Evariste Bushabu Bope Mungu, Secrétaire général au Ministère de l’Agriculture, par un groupe d’agents de la Police
Nationale Congolaise (PNC/Kinshasa). C’était au moment où les journalistes tentaient de rencontrer Evariste Bushabu Bope pour l’interviewer sur des rumeurs faisant état de la détection de
plusieurs agents fictifs au Ministère de l’Agriculture. L’organisation a fait part de ses profonds regrets sur le  fait que les deux professionnels de la presse aient été privés de leur liberté sans motif valable et interpelle l’autorité sur la protection de la liberté de la presse garantie  par les instruments juridiques
nationaux et internationaux.

Francesca Ngalula

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Most Popular1111

To Top