Culture

Devant la crème intellectuelle de l’Université de Bunia : Corneille Naanga revient sur la mission régalienne de l’Etat

Au cours d’une matinée scientifique, le 26 août 2022, à la salle polyvalente de l’Université de Bunia (Unibu), M. Corneille Naanga Yobelua, ancien président de CENI (Commission électorale nationale indépendante) est revenu sur la refondation de l’Etat congolais qui nécessitent la prise en compte de quatre piliers condition sine qua none pour rétablir l’autorité de l’Etat.  Il s’agit de l’armée, la police, l’administration et la justice.

MM Naanga et Chombe

Selon lui, l’armée doit être équipée pour répondre à sa mission première de défendre l’intégrité du territoire national. Il en est aussi de la police nationale qui doit sécuriser les personnes et leurs biens, tout en maintenant l’ordre public. Il est important de reformer aussi l’administration, car il est difficile de concevoir qu’un pays d’au moins 110 millions d’habitants ne puisse fonctionner qu’avec un budget de dix milliards de dollars. Pour réhabiliter l’Etat, il faut aussi une justice qui élève réellement la nation. L’ancien patron de CENI planchait sur le rôle de la jeunesse dans la recherche de la paix et du développement dans un Etat post-conflit à l’initiative du laboratoire scientifique de paix, justice et démocratie et développement du Pr. Patrick Chombe.

Pour M. Nangaa, aucun pays du monde ne peut se développer grâce à l’aide extérieure. Il est urgent que le Congo prenne le chemin du leadership énergétique sans lequel il ne peut pas se développer.

Patrick Van Ndibu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Most Popular1111

To Top