Société

Ituri : les journalistes de Bunia à l’école de la construction et de la consolidation de la paix

L’hôtel de la province de l’Ituri abrite du 20 au 23 septembre 2022 une activité de sensibilisation des journalistes aux conflits. Cette rencontre organisée par l’organisation Search for Common ground (SFCG) s’inscrit dans le cadre du projet Nashiriki kwa Masikilizano. Cette ONG place les journalistes au centre de son action pour la construction et la consolidation de la paix dans les communautés locales dont ils sont eux-mêmes membres.

M. Hervé Mbouri, chef de bureau de SFCG à Bunia a déclaré, à l’ouverture de cette formation que seuls les journalistes peuvent accompagner ce projet après avoir été formés pour devenir sensibles aux conflits dans leurs communautés afin d’être véritablement des acteurs du changement et du comportement dans la construction et la consolidation de la paix.

Les journalistes de Bunia en formation

Selon la stratégie de Search for Common ground, la campagne et la couverture médiatique, le soutien aux journalistes constitueront dorés et déjà un levier pour la résolution des conflits étant donné que les journalistes influencent, transforment les ménages et les individus qui sont à leur écoute, a indiqué Hervé Mbouri avant d’ajouter que des émissions et feuilletons seront produits pour magnifier véritablement le comportement d’une consolidation de la paix.

La présidente sectionnaire de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC/Ituri), Christine Abeditho, à, à cette occasion rendu un vibrant hommage à l’organisation américaine SFCG pour avoir accepté de remettre les chevaliers de la plume et du micro à niveau.  Elle a poursuivi en disant que la province de l’Ituri et du Nord-Kivu traversent une même situation des conflits. Cela demande l’implication de tout le monde pour le rétablissement de la paix tant recherchée. Le choix porté sur les chevaliers de la plume a sa raison d’être du fait que les journalistes sont les acteurs de la communication qui imposent leurs modèles à la société qui les consomme à travers des émissions, les éditions et autres. Il sied de signaler que ce projet est géré en consortium de quatre Ongs dont : Norvegian refugee council (NRC), Justice plus, Alert international et Search for Common ground et financé par l’Union européenne. Le champ d’action du projet touchera cinq territoires de l’Ituri et le territoire de Beni pour une durée de 18 mois

Patrick Van Ndibu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Most Popular1111

To Top