Politique

Nord Kivu : Beni pleure ses morts, bilan provisoire : 14 civils et 4 militaires tués

Au cours d’une conférence de presse, dimanche 23 septembre à Beni (Nord Kivu), capitaine Mak Hazukay, porte-parole des opérations Sukola I et Grand nord, a confirmé l’attaque de la ville Beni par des “terroristes” faisant ainsi allusion aux  rebelles ougandais des Forces de défense alliées (ADF NALU) .

Le porte-parole des opérations Sukola I a également confirmé le bilan de 14 civils tués, 6 civils  blessés, et 4 militaires tombés sur le champ d’honneur et trois autres blessés lors de violents combats du samedi 22 septembre dans la ville de Beni. Il a précisé qu’un bilan provisoire.

Beni-Ville

Mak Hazukay a indiqué que Beni fait face au terrorisme ADF dont la structure du commandement est tenue par les ougandais, appelant tous les congolais au réveil pour combattre ce phénomène. Et d’ajouter que toutes les divergences qui seraient le fait de l’émotion vont davantage compliquer la mission d’éradication du terrorisme ADF.  Un discours qui est en quelque sorte une réponse à la réaction de la société civile locale qui a appelé à une journée de deuil “ville morte” le lundi 24 septembre 2018 pour pleurer les victimes dont les corps étaient exposés à la morgue. Rappelons que le calme est revenu à Mupanda tcb, Kasinga, Kasanga et Kasabinyole, des entités qui ont été touchées par les violents accrochages entre forces loyalistes et rebelles ougandais de l’ADF.  Les loyalistes ont été à la défensive tout au long des combats qui ont éclaté à 18 h jusque tard vers minuit.. Francesca Ngalul

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Most Popular1111

To Top