Politique

Parlementaires jouisseurs sous l’ère Mboso : Fayulu monte au créneau

Un document daté du 30 août 2022 abondamment commenté sur les réseaux sociaux et attribué à M. Martin Fayulu Madidi, candidat malheureux à la présidentielle de 2022 et farouche opposant au régime du président Félix-Antoine Tshisekedi révèle que la rémunération des députés congolais est passé depuis janvier 2022 à plus de 42 millions de francs congolais, l’équivalent de 21 milles dollars américains.

L’opposant M. Fayulu

L’opposant qui ne fournit aucun détail sur l’origine de ses données s’interrogent sur les intentions réelles des gouvernants en multipliant par 15 le revenu mensuel d’un élu du peuple. Il assimile ce geste à une corruption à grande échelle, à une gabegie ou encore un pillage éhonté des finances publiques. Le leader de la plate-forme Lamuka va plus loin jusqu’à exiger une enquête des institutions chargée du contrôle des finances publiques. Il est clair que les institutions publiques principalement le parlement ne tarderont pas de réagir face à cette troublante révélation de Fayulu Madidi et fixer l’opinion.

Le bureau de l’Assemblée nationale

Si ces allégations s’avèreraient fondées, l’opinion publique conclurait que les parlementaires sous l’ère Mboso et Bahati préparent une retraite dorée et pourraient être assimilés à des jouisseurs, au moment où le pays peine à mobiliser des ressources pour faire face aux questions sociales et sécuritaires. Nous y reviendrons

Tshihata MM

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Most Popular1111

To Top